Enfant qui effectue un exercie dans une école montessori

Qu’est-ce qu’une classe Montessori ?

Dans cet article, je vais essayer de vous montrer assez simplement comment fonctionne une classe Montessori.

L’objectif de l’école, de toutes les écoles est de former les enfants à être des citoyens responsables, nourrissant tout au long de leur vie leur soif d’apprendre et puisant dans leur créativité pour répondre aux enjeux de la société.

L’école Montessori, et les écoles alternatives en général, propose une éducation active, centrée sur la recherche de solutions, en encourageant l’autonomie de l’élève pour construire ses propres ressources et collaborer à des projets communs dans le respect des autres et de l’environnement.

L’école Montessori propose un large panel d’activités. En plus de la découverte du monde à travers des enseignements tels que l’histoire, la géographie, les sciences ou encore les technologies.

L’école Montessori met l’accent sur l’éveil culturel et artistique afin de permettre à chacun de pouvoir s’exprimer librement par l’outil qui lui est le plus adapté.

L’éducation civique est aussi un des thèmes clés, abordé dès le plus jeune âge, avec la thématique de la tolérance, la coopération, la gestion non violente des conflits ou encore la sensibilisation à une citoyenneté responsable (écologie, développement durable, recyclage des déchets …)

Le fonctionnement d’une classe Montessori

Les classes Montessori sont organisées afin de suivre la pédagogie développée par Maria Montessori. Cette pédagogie s’accompagne d’une organisation particulière des classes, d’un aménagement singulier (vous pouvez retrouver notre article qui explique en détails cet aménagement).

La pédagogie Montessori s’appuie sur la concrétisation des savoirs et le respect du rythme de chaque enfant. Au fil des années, les enfants sont amenés à développer leur curiosité, leur autonomie et à participer activement à leurs apprentissages.

L’avantage c’est que chaque enfant est suivi de manière individuel par l’éducateur, ce qui permet de pouvoir cibler les besoins spécifiques de chaque enfant et d’y répondre avec les moyens nécessaires. Le point que je trouve le plus intéressant est que tous les enfants sont placés en situation de réussite, mais une réussite qui diffèrera d’un enfant à l’autre.

Les 5 principes des écoles Montessori

L’AMF (l’association Montessori de France), recommande de suivre 5 principes pour que l’organisation du temps d’accueil des enfants soit optimale. On retrouve :

L’activité autonome, l’ambiance est organisée de telle sorte que l’enfant agisse sans avoir besoin de demander de l’aide. Un éducateur sera toujours présent si l’enfant en ressent le besoin ou en fait la demande.

Des plages de travail suffisamment longues (l’AMI définie ses plages d’une durée de 2h30), c’est le temps qui est jugé nécessaire à l’enfant afin qu’il puisse s’investir dans une activité. Le matériel a pour vocation de fixer l’attention de l’enfant, l’aider à se concentrer et se structurer.

Il n’y a donc pas de récréations a proprement parlé, de proposé le matin et l’après-midi, le temps de pause a lieu à l’heure du déjeuner. On va voir, un peu après que des espaces sont créés à l’intérieur de la classe pour les enfants qui auraient envie de se « défouler ».

Le matériel Montessori est à disposition des enfants et regroupé dans la classe selon des thèmes : Vie pratique, matériel sensoriel, mathématiques, et langage.

Le bilinguisme c’est un des éléments importants de la pédagogie Montessori. Généralement, les écoles proposent à l’enfant deux langues, deux cultures : anglophone et francophone. Cependant, certaines peuvent en proposer une 3e : allemand, espagnol ou même la LSF (langue des signes français).

Les 5 principes de la pédagogie montessori AMF

Le mélange des âges fait partie intégrante de la pédagogie proposée dans les écoles Montessori. Les ambiances de l’école Montessori se composent d’enfants d’âges mélangés afin de favoriser les échanges et l’entraide entre les enfants.

Il existe plusieurs classes selon l’âge des enfants, on retrouve les enfants de 0 à 2 ans : El Nido (le nid), pour les enfants de 2 à 3 ans on retrouve la communauté enfantine, dans la Maison des enfants sont regroupés les enfants de 3 à 6 ans et pour les 6 – 12 ans c’est l’école élémentaire. Je vais essayer de vous résumé chacune d’entre elle, le plus simplement et le plus explicitement possible.

El Nido, La pédagogie Montessori de 3 mois à 2 ans

Le Nido accueille les enfants dès 3 mois et jusqu’à environ 2/3 ans. La communauté enfantine fait parfois parti de la section El Nido, selon les écoles. Cette section correspond à l’accueil en crèche dans le système classique d’accueil des enfants.

Les espaces qui sont proposés aux enfants sont des espaces de découvertes sensorielles qui leur permettent de développer des compétences telles que la motricité, l’éveil et l’autonomie.
Plusieurs espaces sont proposés aux enfants :

Les activités auditives : au travers d’activités musicales, de lectures et de chants, les éducateurs et les enfants créent des liens. A cet âge la communication, verbale (éducateur – > enfants) et non verbale (éducateur < – > enfants), est extrêmement importante, c’est le socle d’une relation harmonieuse.

1. Les activités de motricité :

Dès le plus jeune âge les enfants peuvent développer leur motricité comme ils l’entendent : c’est la motricité libre. L’enfant est placé sur le dos et il est libre de bouger, de se tourner, de ramper, de se déplacer sur les fesses, sur les pieds etc… à sa guise.

Une barre peut être fixée au mur, à des hauteurs différentes selon l’apprentissage de l’enfant. Relativement bas pour les enfants qui commence à se redresser, un peu plus haut pour les enfants qui se mettent debout.  

Des activités avec un matériel adapté peuvent également être proposées, de la motricité avec des poutres, des marches formant un escalier etc…

bébé effectuant de la motricité libre

2. Les activités de préhension :

Plusieurs activités de préhension sont envisageables. Il existe des balles de préhension (cf : notre article développant les différents modèles de balles de préhension existantes) qui permettent de développer la motricité complète selon l’âge de l’enfant.

Les hochets qui permettent de développer la motricité principalement au niveau des membres supérieurs, en se passant les objets d’une main à l’autre.

Les portiques et objets suspendus (anneaux, grelots, mobiles…) qui seront très utile aux bébés afin de développer leur motricité fine. En effet, il leur faudra beaucoup de concentration afin de réussir à attraper l’objet et ensuite à le garder en main.

La pédagogie Montessori utilise essentiellement les hochets à boule, le dolio, les balles de préhensions texturées ou non, les hochets disques …

3. Les activités d’acuité visuelle :

Généralement ces activités sont proposées à l’aide de miroirs. Ceux-ci sont installés à des points stratégiques dans les salles d’éveil, afin que les bébés puissent se voir mais aussi observer leur environnement.
Des tapis sont installés au sol afin que le moment reste agréable.
Il est également possible d’installer des mobiles qui vont stimuler la vue de bébé.

Les mobiles utilisés avec la pédagogie Montessori sont les plus souvent : le mobile de Gobbi, le mobile des Octaèdres, le mobile de Munari mais d’autres modèles existent également.
Les tapis de sol peuvent être en mousse, en laine ou en tissus.

Mobile montessori gobbi
Mobile de Gobbi

4. Les activités de coordination œil/main :

Ces activités sont généralement réservées aux plus grands (dès lors que l’enfant se tient assis). En effet, à ce moment-là il sera attiré par de nouvelles expériences. Il existe tout un tas d’activités d’encastrement : puzzles, anneaux à enfiler, des objets à visser, des serrures à ouvrir (avec ou sans clefs), les cubes à empiler

Les supports les plus souvent utilisés sont la tour rose Montessori, les boites à tiroir (avec balles ou jetons), les puzzles avec formes encastrables et anneaux à enfiler

5. Les activités de langage :

Ces activités peuvent prendre plusieurs formes. L’idéal dès le plus jeune âge est de pratiquer ces différentes activités dans plusieurs langues, le cerveau de l’enfant est particulièrement apte à apprendre, écouter et retenir les différents sons des langues. Que ce soit sa langue maternelle ou non, les langues qu’ils entendent seront assimilées de la même manière.

Le langage s’apprend au quotidien, par le jeu, les chansons, les histoires qui lui sont contées et grâce à des activités comme les jeux de nomenclatures (des objets, des animaux sont représentés par un dessin).

Pour ces activités un grand nombre de livres sont à la disposition des enfants et des éducateurs. Les livres destinées plus particulièrement aux enfants sont surtout illustrés, les livres destinées à la lecture comportent des images afin que les enfants puissent visualiser ce qui leur est conté mais également un texte qui sera lu par les éducateurs. Les chansons et comptines jouent également un rôle important dans le développement du langage. Certaines écoles en plus d’être bilingue pratiquent également la LSF (langue des signes français). En effet, plusieurs études menées ces dernières années ont montré que les enfants qui savent signer font l’acquisition du langage tout aussi bien, si ce n’est mieux que les enfants non exposés à la LSF.

Vous pouvez utiliser des cartes de nomenclatures, un imagier, des livres adaptés aux tous petits

La communauté enfantine, la pédagogie Montessori de 2 à 3,5 ans

La communauté enfantine regroupe les enfants âgés de 2 à 3 ans / 3 ans et demi.
Ces enfants n’ont pas leur place à l’école dans le système scolaire « classique ».
Toutefois, ils sont à un âge où ils apprennent très vite, et sont souvent curieux de tout. Certaines écoles Montessori les accueillent donc avec plaisir afin de pouvoir susciter leur intérêt et développer leurs esprits créatifs.

Il n’y a pas d’apprentissage à proprement parlé mais de nombreuses activités leurs sont proposés. Elles sont à disposition des enfants qui peuvent s’y intéresser dès lors qu’ils en montrent l’envie. On peut retrouver :

1. Les exercices vie pratique :

Ces activités correspondent à des activités que l’on pourrait qualifier d’activités du quotidien. On peut les regrouper en plusieurs catégories comme :

Les soins de la personne, il est possible de mettre à disposition des enfants un lavabo avec quelques objets afin qu’ils puissent se laver les mains, se brosser les cheveux, se brosser les dents, au cours de la journée ils seront amenés à s’habiller, à ranger leurs vêtements …

S’occuper de l’environnement intérieur, après le repas ou après une activité le nécessitant les enfants pourront être amenés à laver une table, épousseter, balayer, nettoyer un miroir, arroser une plante, composer un bouquet, etc…

S’occuper de l’environnement extérieur, les activités de jardinage sont les plus répandues comme ramasser les feuilles, planter les graines, arroser les fleurs

Enfant qui plante une graine, activité pédagogie Montessori

Avec des activités du quotidien comme dresser la table, servir la nourriture, faire la vaisselle, nettoyer, éplucher, etc…

2. Les activités de coordination œil / main

Ces activités sont la continuité des activités du même type proposé aux Nido.

On y retrouve des jeux d’encastrements, les jeux avec ouverture-fermeture le degré de difficulté sera simplement adapté à l’âge de l’enfant afin qu’il puisse être challengé.

3. Les activités d’équilibre et de locomotion

Des parcours de motricité peuvent être mis en place, mais généralement les classes étant disposées de telle sorte que les enfants puissent être totalement libre de circuler leur environnement suffit. Toutefois des objets spécifiques peuvent leur être proposés. Des poutres, des toupies des objets à escalader

4. Les activités stéréo-gnostiques 

Cs activités sont celles qui mettent en pratique les formes géométriques avec repères dans l’espace. Elles sont par exemple à reconnaitre, à nommer ou encore à juxtaposer sur leur base dessinée.

5. Les activités de langage

Ce sont également des activités qui reprennent celles proposés aux Nido avec les nomenclatures d’images, les histoires racontées, mimées ou même avec des marionnettes mais il est également possible de proposer des jeux de questions, ou des jeux d’analyse de sons (avec par exemple des thèmes : les animaux, les transports, l’environnement (la mer, la forêt, la ville…)

6. Les activités musicales

Ces activités proposées dès le plus jeune âge permettent de développer le sens artistique des enfants. Il est possible de proposer des chants (dans plusieurs langues, et même dialectes), des danses que les enfants reproduisent ou qu’ils « inventent » eux même. L’initiation aux instruments de musique.

7. Les activités artistiques

Ces activités comme dessiner, peindre, sculpter ou modeler de l’argile permettent de développer l’imagination et la créativité des plus jeunes. Il est important de ne pas leur imposer ni le choix des formes ni le choix des couleurs, vous verrez comme ils vous surprendront.

La Maison des enfants, Classe Montessori maternelle 3-6 ans

La maison des enfants coïncide avec l’entrée à l’école maternelle dans le système scolaire classique. Les enfants accueillis ont entre 3 et 6 ans. Toutefois il n’y a pas de cloisonnement entre les différents âges, chacun est libre d’évoluer à son rythme en aidant ou en se faisant aider de ses camarades et des éducateurs encadrant.

Le matériel

La pédagogie Montessori repose en grande partie sur le matériel utilisé pour les différentes activités effectuées au cours de la journée. Ce matériel peut être regroupé en plusieurs catégories :

1. Le matériel sensoriel

Ce matériel permet aux enfants de se représenter les différentes formes, textures pouvant exister (par exemple : grand, petit, jaune, rouge, lisse, rugueux…), l’enfant pourra alors percevoir à travers ses sens (le toucher, la vue…). Il effectue un travail de discrimination et de comparaisons. L’enfant sera ensuite aidé à ordonner ce qu’il perçoit en classant, analysant, nommant…

Le matériel de géographie, de sciences, de botanique, de musique et les activités d’arts plastiques apportent à l’enfant une solide base de savoirs et un début de compréhension du monde dans lequel il vit.

2. Le matériel de vie pratique

Il est constitué d’objets ou d’activités du quotidien (boutonner/déboutonner, éplucher, verser de l’eau…). Ces exercices en dehors du contexte leurs permettent d’affiner le mouvement, d’acquérir la dextérité et l’assurance nécessaires à une mise en pratique sans risquer l’échec. Ces exercices leur permettent de gagner de la confiance en soi et de développer leur autonomie.

3. Le matériel de langage

Le langage (lecture et écriture) est appris à travers des jeux d’analyse des sons, des associations de sons et de signes et avec du matériel sensoriel qui aide à l’acquisition des gestes de l’écriture.

Ainsi l’apprentissage de la lecture se fait tout naturellement.

4. Le matériel de mathématiques

Le matériel mis à disposition est spécialement conçu pour aider les enfants à expérimenter sensoriellement les concepts : de nombres, de quantités et d’opérations.

L’école élémentaire: Classe Montessori 6-9 ans et Classe Montessori 6-12 ans

Le matériel

A partir de 6 ans, les enfants cherchent les relations entre les choses, ils cherchent à comprendre les phénomènes naturels. Ils s’intéressent au monde qui les entoure, à la société dans laquelle ils vivent, à ce qui s’est passé il y a des années et à l’univers.

Au début du cycle élémentaire, les écoles Montessori proposent un programme qui s’articule autour des cinq grands axes :

  • la création de l’Univers ( avec des notions d’astronomie, de météorologie, de physique, de chimie, de géologie et de géographie)
  • l’histoire de l’évolution de la vie (à travers la botanique, la biologie, la vie des plantes, des animaux et la vie humaine)
  • l’histoire de l’écriture à travers des ateliers de le langage (il est possible d’aborder des thèmes « classiques » comme la lecture, l’écriture, le langue ou encore les structures grammaticales, les symboles, les hiéroglyphes…)
  • l’histoire des nombres ou l’histoire des mathématiques avec des ateliers concrets afin d’aborder les notions sur les nombres, la géométrie
  • l’histoire de l’Homme à travers les sciences de manière générale, la culture, la sociologie, les inventions et les découvertes des différentes civilisations – il est intéressant d’utiliser une ligne du temps de l’Homme et des outils

A chaque rentrée, ces 5 grands axes sont contés et expliqués aux nouveaux élèves. Les enfants qui étaient déjà présent les années précédentes peuvent toutefois assister à la leçon s’ils le souhaitent, expérimentant chaque histoire différemment chaque année en fonction de leur maturité et de leur niveau de compréhension. Les éducateurs appréhendent chaque leçon en utilisant des histoires, des schémas et visuels, de la musique, des expériences et des jeux. L’objectif est de susciter la curiosité, l’intérêt et l’émerveillement. L’éducateur ne donne qu’un point de départ et l’envie d’en savoir plus ce qui débouchera sur des questions et des recherches pour y répondre. Ces 5 grands axes permettent d’aborder de nouveaux champs : géographie, histoire, langage, mathématiques, géométrie, biologie. L’éducateur veille à ce que chaque enfant aborde tous les points du programme.

1. Le langage  

Les activités de langage permettent aux enfants :

  • de pouvoir appréhender la structure de la langue (écrit et parlé)
  • d’apprécier les sons liés à la langue
  • de maîtriser les règles d’usage.

Utilisation des cartes « lettres », des lettres rugueuses, des lettres en bois, des livres

2. Les mathématiques

Pour Maria Montessori, l’esprit humain est mathématique par nature. Nous relions les mathématiques à la vie et l’histoire de l’humanité. Les matériels pédagogiques correspondent au grand pouvoir de raisonnement et abstraction des enfants, qui arrivent spontanément à l’abstraction. La répétition se fait à travers la variété des exercices.

Utilisation des boites de perles (à l’unité ou par barre de 10), des symboles (chiffres), des bouliers, toute la variété de matériel pour les opérations (additions, soustraction, division, multiplication, racines…)

3. L’histoire

Il ne s’agit pas d’une histoire linéaire qui retrace une succession d’événements, de guerres ou de dates.
Il est proposé aux enfants une approche humaine, basée sur les besoins fondamentaux et universels des hommes et sur la manière dont les hommes ont répondu à leurs besoins collectivement.
Expliquer aux enfants comment à travers les âges, l’Homme a construit des communautés, tribus, civilisations et nations.

Utilisation d’une ligne du temps, ou d’une frise chronologique

4. La géométrie

L’approche favorise la mise en relation des éléments et le raisonnement (équivalence, angles, théorème de Pythagore).

Utilisation des volumes à nommer et placer, les boites de volumes

apprendre les formes géométrique, volume avec la pédagogie montessori

5. La biologie

Il est important que les enfants comprennent les besoins de chaque être vivant. La biologie végétale et animale expliquera les besoins de chacun, les différentes parties qui les composent et leurs fonctions. La biologie humaine expliquera les besoins, le fonctionnement et le soin du corps.

Utilisation d’une ligne du temps, de puzzles botaniques, les jeux de cartes botaniques (plusieurs niveaux), la boite des animaux par continent, les silhouettes avec organes du corps humain

6. La géographie

La géographie dans son ensemble est traitée qu’elle soit : physique, géophysique, humaine ou encore économique.

Utilisation du globe, de cartes et/ou planisphères, les différents cabinets (Europe ; parties du monde), les drapeaux

Atelier de géographie suivant la pédagogie montessori

7. L’éducation physique et sportive

Maria Montessori insiste sur le lien permanent qui existe entre la coordination motrice et le développement de l’intelligence. Le principe de la motricité libre est un des principes fondamentaux de la pédagogie Montessori. Mais celui-ci ne s’arrête pas dès lors que l’enfant peut se mouvoir. Ce principe continue d’exister tout au long de l’éducation de l’enfant. L’enfant peut dans la classe se mouvoir à sa guise car les moments de motricités ne sont pas séparés du reste des activités.

Travailler son corps au même titre que son esprit est important, c’est pourquoi les enfants développent en même temps une conscience de groupe, un esprit solidaire, de l’entraide et de l’empathie pour leurs camarades. C’est l’état d’esprit que l’on retrouve souvent au sein des équipes sportives.

Utilisation du matériel environnant la ligne au sol (ligne discontinue en forme d’ellipse) dont l’enfant se sert comme d’une poutre, de tapis et parcours prévus à cet effet, promenades

8. L’éducation artistique

Contrairement à ce que l’on peut retrouver dans les écoles « classiques », la pédagogie Montessori ne met pas l’accent sur l’éducation artistique. Elle est en effet suggérée aux enfants, par des activités mises à disposition (table de dessin, chevalet de peinture, clochettes) mais chacun est libre de choisir de pratique ces activités ou non. Les enfants sont libres de s’y intéresser ou de s’en désintéresser totalement si ces activités ne les attirent pas/

Utilisation de matériel de dessin, de peinture, de sculpture, de collage, de musique (clochettes avec maillets et partitions)

9. La sensibilisation au développement durable

Un des enjeux principaux de la génération de nos enfants sera de continuer à faire vivre notre planète dans les meilleures conditions possible. Maria Montessori n’a pas à son époque, proposé de thème sur le développement durable, l’éducation civique faisait partie des thèmes abordés mais ce thème fait partie de ceux qui ont évolué au fil des époques et qui continuera à évoluer en même temps que nos civilisations. Toutes les écoles Montessori ne proposent pas d’aborder ces thèmes, toutefois de plus en plus d’écoles ont intégrés ces aménagements dans les activités de la classe.

Utilisation de supports de lecture afin de prévenir des dangers environnementaux (attention à ne pas être trop alarmistes). Le quotidien sert de support pour ces thèmes : tri des déchets, potager à l’école, recyclage, limiter la consommation d’eau, d’électricité

3 réflexions sur “Qu’est-ce qu’une classe Montessori ?”

  1. Ping : Qu’est-ce qu’une École Montessori ? - Grandir avec Mino

  2. Ping : Qu’est-ce qu’une École Montessori ? - Grandir avec Mino

  3. Ping : Comment organiser une classe Montessori

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *