61c9f8d505860.jpeg

Dyslexie et pédagogie Montessori

Les enfants qui présentent des troubles dyslexiques pourront aisément progresser en manipulant et en stimulant leurs sens. La pédagogie Montessori a prouvé à de multiples reprises son efficacité en cas de dyslexie. Les ateliers et les écoles Montessori accueillent de façon régulière des parents en quête de modèles d’apprentissage aux enfants dyslexiques. Pour le développement de ces derniers, cette pédagogie offre des avantages non négligeables. Découvrons ensemble ce terme, ses symptômes, ses conséquences et l’importante de la pédagogie Montessori dans cette situation délicate.

Qu’est-ce que les troubles de dyslexie ?

La dyslexie est un terme assez récent. Mais son concept date, en fait, de plusieurs siècles. Aujourd’hui, elle peut être définie comme un manque de conscience phonémique. En effet, ce trouble se repère à l’incapacité de l’enfant à connecter les lettres avec les sons associés. Aussi, il peut être défini par un ensemble de difficultés auxquelles l’enfant fait face.

Avec une inaptitude à reconnaître les lettres, l’enfant dyslexique peut trouver des difficultés à les former correctement ou même à tenir un crayon (la dysgraphie). Il peut également avoir des problèmes à lire ou à assimiler le sens d’une phrase. En effet, cela est associé à un manque de compréhension et de maîtrise de l’orthographe. Dans la plupart des cas, l’enfant peut être sensible à un texte noir présenté sur un fond blanc. Il s’agit ici du syndrome Irlen.

Les symptômes de la dyslexie chez l’enfant

Divers symptômes peuvent alerter sur la possible dyslexie d’un enfant. L’ignorance des ponctuations, la fatigue après un effort de lecture peu conséquent ou encore la confusion marquée à l’écriture ou à la lecture sont tous des symptômes de dyslexie chez l’enfant. Celui-ci a aussi tendance à faire une confusion entre le b, d, p et q. L’enfant devine fréquemment des mots inconnus en fonction du contexte ou des images. En dépit de tout cela, les dyslexiques sont connus comme étant des personnes créatives essentiellement dans les sciences et les arts.

Les conséquences de la dyslexie

À cause des différents troubles, l’enfant perd le plaisir de la lecture et de l’écriture. Ce sérieux handicap engendre diverses conséquences qui vont de la mauvaise tenue des cahiers jusqu’à la difficulté d’accès à l’information. Parmi les conséquences réellement handicapantes, on trouve la lenteur de l’apprentissage des matières, les difficultés de compréhension des sujets et la faible capacité scolaire. Cela cause automatiquement une difficulté d’apprentissage.

Sur le long terme, ces obstacles peuvent facilement conduire à une interruption de la scolarité. La dyslexie a aussi un effet négatif sur l’aspect psychologique de l’enfant. Elle contribue à la fragilisation mentale ainsi qu’à la diminution de l’estime de soi.

La pédagogie Montessori et la dyslexie

La méthode Montessori est une approche bienveillante. Elle s’adapte aussi bien aux enfants dyslexiques qu’à ceux qui ne rencontrent aucun réel problème d’apprentissage. Cette approche permet aux enfants d’isoler parfaitement les difficultés dont ils font face. La pédagogie Montessori se concentre principalement sur l’évolution du petit apprenant. Tout en s’adaptant à son rythme d’apprentissage, elle ne se base pas sur la vitesse à laquelle il apprend.

Grâce à ce système, les enfants dyslexiques peuvent apprendre sans aucune pression négative. Afin de favoriser leurs progrès, cette méthode privilégie, en fait, un apprentissage dans un environnement calme et sécurisé. Cela va permettre aux enfants de retrouver confiance en eux avec la sollicitation du potentiel sensoriel.

L’environnement Montessori

L’environnement Montessori se base sur une pédagogie complète. En se reposant sur des aspects à la fois matériels, physiques et temporels, elle vise essentiellement à encourager l’activité autonome de l’enfant. Cet environnement permet à l’enfant de se révéler. Il permet le développement et l’expression du potentiel de chacun. Il s’agit d’un milieu d’humanisation, les petits sont libres de choisir leurs activités parmi une gamme de propositions. En effet, la possibilité de poursuivre l’activité aussi longtemps qu’il le souhaite lui permet de satisfaire ses intérêts profonds. Selon son propre rythme, elle lui offre le temps nécessaire à la construction de l’intelligence. Cela lui permet de trouver le chemin vers la concentration.

Le matériel et les activités de Montessori

Le matériel Montessori aide les enfants dyslexiques à développer leurs capacités et à explorer le monde, de s’en saisir et de se construire.

Les activités sont diverses et se divisent en quatre aires matérielles : vie pratique, sensorielle, langage et mathématiques. Cela offre à l’enfant un contrôle de l’erreur visible et tangible. En se corrigeant lui-même, il devient plus indépendant au fil des temps. Ainsi, il peut répéter l’activité à son rythme et développer petit à petit sa capacité de concentration.

En outre, le matériel Montessori permet à l’enfant de passer du simple au complexe sans avoir recours à l’appréciation de l’éducateur. Celui-ci n’a alors plus besoin du matériel comme support. Il précède donc par tâtonnement, par succession d’essais et d’erreurs tout en incitant à de nouvelles recherches. Dans ces écoles, vous trouverez des objets adaptés à la taille et à la force de l’enfant. Ils sont, en fait, plus attrayants par la matière, la couleur et l’harmonie des formes. Cela va solliciter sa curiosité et l’invite à explorer et manipuler ses intérêts et ses goûts.

L’éducation de l’enfant de façon personnalisée

L’éducation Montessori vous guide sur le chemin de l’apprentissage de votre enfant. Les éducateurs interviennent avec justesse et discrétion afin de développer sa confiance, améliorer ses capacités et instaurer un climat de joie, de liberté et de respect mutuel.

D’ailleurs, la formation d’éducateur porte une attention particulière à la personnalité de l’enfant. Ainsi, devenir éducateur ne se concentre pas uniquement sur les connaissances pratiques. C’est aussi la capacité à développer certaines manières d'être avec l’enfant. En effet, il doit savoir choisir l’objet et le présenter de façon à susciter l’intérêt de votre enfant dyslexique.

En guise de conclusion

La pédagogie Montessori consiste en un équilibre délicat entre la liberté et la discipline. Pour les dyslexiques, cette éducation exige le respect du rythme d’apprentissage de votre enfant. Il est important d’utiliser des stratégies adaptées à son âge et de solliciter ses cinq sens. Dans un environnement calme, votre enfant sera plus concentré et dans son milieu.