formation snoezelen

Particulièrement novatrice, la démarche Snoezelen intéresse de plus en plus les professionnels de la petite enfance. Il faut dire qu’elle favorise l’exploration sensorielle et permet d’éveiller l’ensemble des sens pour désamorcer d’éventuelles angoisses ou certaines tensions. Par ailleurs, c’est un outil pédagogique précieux pour le développement sensoriel et moteur, ce qui permet d’améliorer la confiance en soi ou le lien relationnel. Aujourd’hui, c’est un concept qui s’adresse particulièrement aux professionnels de la santé, de l’éducation et des services sociaux. Mais il peut aussi intéresser les mamans soucieuses d’accompagner leurs petits dans l’exploration de nouvelles sensations. Alors en quoi consiste exactement cette démarche ? Et comment se déroule une formation Snoezelen ? Voici ce qu’il faut retenir !

Qu’est-ce que l’approche Snoezelen ?

Élaborée dans les années 1970 par deux jeunes Hollandais, Ad Verheul et Jan Hulsegge, l’approche Snoezelen est une approche thérapeutique basée sur des expériences sensorielles positives. Elle repose sur la création d’une salle multisensorielle, appelée “salle Snoezelen”, qui contient des éléments visuels, auditifs et tactiles conçus pour aider les enfants à se détendre et à stimuler leurs sens. 

À l’intérieur, les lumières douces, les textures, les sons et les odeurs peuvent aider les enfants à se sentir plus calmes et à se concentrer sur les activités proposées. L’espace sensoriel vise donc à soutenir certains objectifs de développement, tels que la communication, les habiletés sociales et les habiletés motrices. D’ailleurs, c’est une méthode de plus en plus utilisée pour les enfants souffrant de TSA (trouble du spectre de l’autisme) ou de troubles du développement.

À qui s’adresse la formation Snoezelen ?

La formation Snoezelen s’adresse principalement aux professionnels de la santé, de l’éducation et des services sociaux qui travaillent avec des personnes aux besoins spécifiques. Les mamans soucieuses du bien-être de leurs enfants peuvent également se former aux principes de base de cette procédure pour une approche personnalisée. 

Grâce à la formation Snoezelen, les professionnels qui accompagnent les enfants disposeront de tous les outils nécessaires pour mettre en pratique cette méthode. Ils apprendront notamment à utiliser les différents éléments de la salle Snoezelen, tels que la musique, les huiles essentielles, les lumières, les plumes, et les différentes matières…. . Ils sauront aussi comment adapter les activités en fonction des besoins de chaque enfant pour les aider et les accompagner tout le long des séances.

Quels sont les outils d’un accompagnant en Snoezelen ?

Parmi les outils incontournables dans la démarche Snoezelen, on retrouve évidemment la mise en place d’une salle multisensorielle qui tient un rôle central. Mais c’est loin d’être le seul outil à prendre en considération puisqu’il faut également tenir compte de la notion de temps et d’observation pour accompagner au mieux l’enfant dans ses découvertes et ses apprentissages. 

La salle Snoezelen 

La création de la salle Snoezelen est un incontournable. À l’intérieur, chaque centimètre doit être aménagé et pensé pour créer une sollicitation sensorielle. Concernant sa mise en place, elle repose avant tout sur la créativité de chacun et sur les besoins spécifiques de l’enfant. Les accompagnants pourront donc élaborer un espace simple ou plus complexe en fonction de la situation rencontrée. Colonnes à bulles, fauteuil, huiles essentielles, musique, lit à eau, plumes, laine… Une formation Snoezelen vous permettra d’explorer toutes les possibilités pour construire l’espace adéquat.

Le temps dans la démarche Snoezelen

Pour s’approprier la démarche Snoezelen, il est important de s’attacher au moment présent. En effet, à l’intérieur de l’espace sensoriel, les enfants entrent fréquemment dans ce qui s’appelle un “état de conscience modifiée”. Or, c’est un état dans lequel le temps peut paraître très court alors que les minutes passent à toute vitesse ! En tant qu’accompagnant, il est donc important d’accompagner l’enfant dans ce moment de plaisir et de détente en mettant de côté ce que dicte l’horloge.

L’observation dans la démarche Snoezelen

Enfin, parmi les outils à manier pour entamer une démarche Snoezelen, l’observation joue un rôle clé ! Elle intervient avant la séance et sera nécessaire à la prise d’information pour mieux guider et accompagner l’enfant dans l’espace sensoriel. C’est aussi elle qui permet d’opter pour l’activité appropriée avec, si besoin, quelques réajustements. Durant toute la session, l’accompagnant doit forcément se laisser guider par les ressentis de l’enfant pour l’accompagner au mieux dans ses découvertes. Quant à la fin de la séance, il doit évidemment observer ses réactions pour envisager d’autres activités.

Comment se déroule une formation Snoezelen ? 

Les modules d’apprentissage de la formation Snoezelen varient en fonction de l’organisme de formation et de la durée de la formation, mais ils incluent généralement les éléments suivants :

Introduction à la méthode Snoezelen 

Les participants s’initient à la démarche Snoezelen pour mieux comprendre toutes les dimensions liées à la détente et la stimulation. Ils apprennent notamment à mettre en place quelques exercices et techniques sensorielles avec les lumières, les textures, les sons et les odeurs.

Conception et aménagement d’une salle Snoezelen  

Dans ce module de formation Snoezelen, les accompagnants apprennent à créer une salle Snoezelen qui répond aux besoins des enfants et aux objectifs de développement. Ils sauront aussi comment utiliser les différents éléments de la salle pour créer un environnement calme et stimulant.

Activités et interventions Snoezelen

Après avoir créé un espace multisensoriel adapté et personnalisé, les accompagnants découvriront les différentes activités à mettre en place à travers des exercices de motricité fine, des activités de jeux de rôle, des activités sensorielles… C’est une étape importante pour commencer à planifier les interventions et pour aider les enfants à atteindre certains objectifs de développement. 

Évaluation et observation des enfants

Les participants apprendront à évaluer les besoins des enfants et à utiliser une grille d’observation pour adapter les activités en fonction de chacun. 

Utilisation de la salle Snoezelen dans un contexte éducatif ou thérapeutique

Dans ce module de formation Snoezelen, les professionnels de la santé apprennent à intégrer la méthode Snoezelen dans leur pratique, que ce soit dans un contexte éducatif ou thérapeutique. Ils pourront par exemple envisager une unité mobile sous forme de chariot spécifiquement aménagé. Ils apprendront aussi à partager leurs observations pour travailler en équipe afin de garantir une prise en charge globale de l’enfant.

Éthique et responsabilité professionnelle

Dans ce module, il s’agit de travailler sur sa posture professionnelle et son éthique en tenant compte de la sécurité et du bien-être de l’enfant.

Pratique et mise en pratique

Enfin, certaines formations proposent aussi un module de suivi et de supervision. Lors de cette dernière étape, les accompagnants mettent en pratique les compétences acquises durant le cursus sous la supervision d’un formateur qualifié.

Comment financer une formation Snoezelen ?

La plupart des organismes proposent des aides de financement pour permettre d’intégrer une formation Snoezelen facilement. Si vous avez envie de vous spécialiser dans l’accompagnement et le bien-être avec une spécialité Snoezelen, alors vous pourrez par exemple utiliser votre compte CPF puisqu’il existe de nombreux cursus accessibles dans votre Espace Formation. 

Concernant les demandeurs d’emploi, vous pourrez également vous tourner vers les services de Pôle Emploi pour demander une aide à la formation. C’est un financement disponible dans le cadre d’une recherche d’emploi ou pour une reconversion professionnelle. 

Quant au personnel soignant déjà en poste, il existe aussi des financements disponibles en se tournant directement vers des organismes comme l’OPCO. Cela permet d’aider l’entreprise dans laquelle vous travaillez à financer votre formation professionnelle continue. Enfin, certains organismes de formation proposent également des facilités de paiement pour vous permettre d’étaler vos mensualités.