Graphics - Brand

La chambre : un havre de paix, pas toujours facile à organiser. Vous ne trouverez pas ? Surtout en respectant la méthode Montessori.
La chambre est une pièce centrale dans le quotidien, et son aménagement est souvent une grande source d’interrogation.

Maria Montessori s’est tout d’abord intéressée aux enfants et à leurs apprentissages, puis un peu plus tard au cours de sa vie, elle a voulu étendre ses connaissances des touts petits. Si son parcours vous intéresse vous pouvez retrouver sa biographie dans notre article Biographie de Maria Montessori.

Son approche a toujours été de favoriser l’autonomie des enfants, afin que chaque apprentissage, que chaque acquisition se fasse selon l’enfant.

Pour respecter ses principes il est donc important que la chambre de votre enfant favorise au maximum son autonomie. Evidemment, chacun de vous doit faire en fonction des spécificités des espaces qu’il a à sa disposition. Ce que je décrirais dans cette article sera un idéal, qu’il vous faudra adapter à vos besoins, vos possibilités et surtout à votre enfant.

Pour Maria Montessori, dans la plupart des formes de parentalité positive et selon moi également, l’enfant ne doit pas être forcé à dormir. Les enfants ont un rythme biologique, physiologique propre à chacun (comme nous, adultes); certains sont de gros dormeurs, d’autres moins. Si votre enfant est fatigué, il doit pouvoir aller dormir de lui même, s’il ne l’est pas il doit avoir la possibilité de s’occuper autrement, en poursuivant ses découvertes du monde qui l’entoure.

Qu’est ce qu’une chambre d’inspiration Montessori ? 

Une chambre Montessori est une chambre dans laquelle votre enfant va pouvoir évoluer sans intervention de votre part. L’idéal est que votre enfant, puisse TOUT faire seul, qu’il en ai la possibilité. Libre à lui ensuite de le faire ou non. Vous l’aurez sans doute compris, plus votre enfant se sentira libre et en sécurité, plus il pourra développer son autonomie.  

Pour être la plus “lisible” possible, la chambre devra être assez minimaliste ou en tout cas désencombrée, zen ou relaxante et dans la mesure du possible organisée. 

Montessori : Une chambre désencombrée et organisée

Il y a plusieurs avantages à avoir une chambre désencombrée.

En tant que parent, le premier avantage sera le rangement, moins il y aura de jeux/jouets plus il sera facile de la ranger

Le deuxième est que l’enfant aura plus de facilité dans la lecture de son environnement. Il comprendra rapidement que tel espace est destiné à telle activité. 

Une chambre sécurisée

Afin que votre enfant puisse s’épanouir dans sa chambre, il doit pouvoir évoluer en toute autonomie. Pour cela, il faut que vous lui fassiez confiance et pour ça, vous devez avoir sécurisé la chambre. Essayez de penser à tout ce qui pourrait être dangereux. Sécurisez les prises de courant, fixez les meubles au mur, évitez tout objet coupant/tranchant ou qui pourrait être avalé etc… 

Si des escaliers peuvent être accessibles, prévoyez des barrières de sécurité ou apprenez à votre enfant à monter et descendre les escaliers dès qu’il en a la capacité motrice.

Montessori : Une chambre Zen

Pour être le plus zen possible, la chambre devra être peinte dans des couleurs apaisantes. Essayez de ne pas associer plus de 3 couleurs, et privilégiez le plus possible les couleurs pastels en évitant les couleurs trop criardes. 

Les couleurs trop vives attireront son attention, les couleurs plus douces lui permettront de se concentrer sur ses activités plutôt que sur son environnement. 

Vous retrouverez dans notre article Organisation d’une classe Montessori, un petit récapitulatif des bienfaits de chaque couleur. 

Organiser une chambre Montessori

Si vous en avez la possibilité, l’idéal est de diviser la chambre en 4 espaces distincts: un espace de sommeil, un espace de change, un espace pour manger et un espace pour les activités.

L’espace de sommeil

Si votre enfant dort dans sa propre chambre (s’il dort encore avec vous, cet aménagement pourra être mis en place plus tardivement), il aura besoin d’un espace sommeil délimité. Cet espace sommeil comprend exclusivement un lit et les accessoires le composant.

Quel lit Montessori choisir ?

Afin, encore une fois, de favoriser au maximum l’autonomie de votre enfant, le lit que vous lui proposerez doit être accessible facilement. Il faut donc un lit adapté à l’âge et aux capacités de votre enfant. 

Pour les bébés on évite les lits trop haut, inaccessibles seuls et dangereux en cas de chutes. Je vous recommande, dans tous les cas, de sécuriser au maximum l’espace nuit. Mieux vaut avoir trop de matelas et/ou protections que pas assez. 

  1. L’option la plus simple et la plus épurée est le matelas à même le sol. Il est en effet possible de disposer uniquement un matelas au sol. L’enfant pourra alors se mettre dessus dès qu’il aura sommeil et s’endormir en toute sérénité. Si votre enfant est encore petit, vous pouvez prévoir des matelas plus bas tout autour du lit s’il roule pendant la nuit. Vous pouvez également trouver des tour de lits, mous et donc qu’il peut facilement escalader pour entrer dans son lit mais qui l’empêchent de tomber s’il bouge trop pendant son sommeil.
  2. Il existe également des lits au sol, plusieurs modèles existent. Vous pourrez trouver des modèles en bois en forme de tipi, en forme de cabane, ou simplement un cadre en bois avec ou sans sommier. Vous en trouvez sur internet ou dans la plupart des grandes enseignes de décoration ou d’aménagement. 
  3. Vous pouvez opter également pour un lit plus petit, plus adapté à la taille de votre enfant. Il existe plusieurs modèles, de différentes matières.
    Contour de lit WESCO
    Lit empilable à rembarde WESCO
    Demi contour de matelas, waterproof WESCO 

NOTRE SELECTION:

💡 Petit conseil de Mino:
Si votre enfant a tendance à avoir froid la nuit, ou selon la température de la chambre. Privilégiez autant que possible les surpyjama. Les gigoteuses peuvent empêcher votre enfant de se déplacer à sa guise.

Les couvertures présentent plusieurs désavantages (toutefois vous êtes les plus à même de voir et savoir ce qui est le mieux pour votre enfant) et peuvent être dangereuses tant que l’enfant ne sait pas se retourner. L’autre désavantage pour les enfants en bas âge peut être le fait qu’une fois découvert, il n’est pas toujours évident pour l’enfant de se recouvrir.

A coté du lit

Si votre enfant a du mal à trouver le sommeil mais qu’il a besoin d’être au calme avant de s’endormir vous pouvez lui mettre à disposition différentes choses à proximité de son lit (en dehors de l’espace sommeil mais à portée de main tout de même).

On pourra envisager par exemple, des livres. Vous pouvez voir les différents types de livres préconisés dans la pédagogie Montessori dans notre articles “les livres Montessori”, ou bien des activités sensorielles relaxantes. Vous pouvez préparer à votre enfant un panier sensoriel mettant à disposition différents outils.

Votre panier sensoriel pourra se composer : de pinceaux de différentes tailles, de rouleaux de massage, de balles sensorielles (de formes, de couleurs mais surtout de textures variées).

Je vous propose ici une sélection de matériel avec lequel vous pouvez composer votre panier sensoriel :

Ces modèles sont bien sûr adaptables, vous pouvez faire votre panier avec ce dont vous disposez chez vous et surtout ce qui vous plait et ce qui plaît à vos enfants.

Au dessus du lit

 

Dans l’idéal, on évite tout habillage au plafond ou au-dessus du lit. Moins il y a de stimulation, mieux c’est. L’endormissement sera plus rapide et plus serein. 

L’espace change

Pour les plus petits 

L’espace de change doit être optimisé au maximum. Essayez de mettre en place un espace agréable pour chacun:

  • Pour vous: Adaptez la hauteur de l’espace à votre taille, en étant trop penché vous risquez d’avoir vite mal au dos. Prévoyez du mobilier, des matériaux, et du linge de maison facilement nettoyable.
    Organisez cette espace de façon ergonomique. Ayez tout à portée de main, afin de ne pas avoir besoin de vous déplacer pendant le change.
    Ne laissez jamais un bébé en hauteur, seul, sans surveillance, il existe un réel risque de chutes.
  • Pour votre enfant: cet espace doit être confortable et agréable. Essayez de vous projeter sur les matières utilisées afin que ça ne gratte pas, que ça ne soit pas trop froid etc…
    A partir d’un certain âge, votre enfant aura envie de toucher, de mettre à la bouche, de regarder, d’interagir avec son environnement. Il en sera de même pendant le change. Prévoyez des objets que vous pourrez lui donner, qu’il pourra utiliser pendant le change afin que ces besoins soient remplis et que vous puissiez le changer dans de bonnes conditions.
    Vous pouvez également prévoir des aménagement au plafond afin de l’occuper: mobiles, stickers etc… 

Pour les plus grands 

Pour les enfants plus grands, il est possible de leur mettre à disposition le matériel de change s’ils portent encore des couches. Ils pourront alors commencer le change et vous demander de contrôler ou de les aider à terminer le nettoyage ou le changement de couche. 

Vous pouvez leur préparer un petit espace de “toilette”, dans lequel tout serait mis à disposition. 

 

Couches, matériel de change (selon vos souhaits: lingettes, coton, eau, liniment …), mais également tout ce qui peut être utile pour la toilette quotidienne : brosse à dent, brosse pour les cheveux, baume hydratant pour le corps.  

se laver les mains

Pour les vêtements, l’idéal est de leur mettre à disposition leurs vêtements. Vous pouvez utiliser des étagères ou bien des meubles à case. Toujours dans une optique d’autonomie, privilégiez les vêtements faciles à mettre et à enlever

Placez les vêtements dans l’ordre où votre enfant sera susceptible de les mettre, dans des contenants faciles : cintres antidérapants, petites boites pour les chaussettes, slips/culottes…

L'espace repas

Pour les touts petits

Prévoyez un espace repas, surtout pour les plus jeunes. Cet espace sera dédié aux repas qui ne se prennent pas à table, notamment pour les tétées ou les biberons.
La principale caractéristique de cet espace est qu’il doit être CONFORTABLE. Autant pour vous que pour votre enfant, c’est indispensable.

Installez un fauteuil dans lequel vous pouvez vous installer, vous et votre enfant afin d’être tous les deux dans une bonne position.
A portée de main, essayez d’avoir toujours un coussin qui vous permettra de vous caler en surélevant votre bras, en reposant votre cou, en accompagnant votre dos etc…

Vous pouvez trouver ce type de fauteuil un peu partout, dans la plupart des magasins d’ameublement. Je vous mets un exemple ici: en dehors de l’esthétique, il est important que le fauteuil s’adapte à votre morphologie, votre cou doit être bien maintenu, vos lombaires, vos bras et vos jambes également.

Pour les plus grand

L’espace repas ne sera pas utilisé à proprement parlé pour prendre le repas mais il est possible d’installer un petit coin avec des jeux d’imitations. Tous les jeux / jouets liés aux repas:

  • Des courses à la préparation du repas, 
  • en passant par la table, 
  • l’entretien du linge

vous pouvez vraiment imaginer un espace varié avec de nombreuses possibilités.

Il existe aujourd’hui de nombreux modèles de cuisine pour enfant, des modèles plus réalistes les uns que les autres. Des cuisinières plutôt classique, ou des cuisinières plus élaborées.
Vous pouvez mettre à disposition de votre enfant de la vaisselle, des aliments en tissus, en tricot, en bois ou toute autre matière. Les objets à sa disposition lui permettront de développer son vocabulaire, de manipuler des formes et des matières différentes. D’imiter, de reproduire les gestes qu’il voit au quotidien et ainsi développer ses affinités sensorielles.

jeu imitation cuisine

L'espace activités

Il est important de prévoir un espace dans lequel votre enfant pourra s’occuper à travers différentes activités.
Il est évident que les activités à la disposition de votre enfant doivent être adaptées à ses capacités cérébrales et/ou motrices.

Afin de ne pas encombrer visuellement votre enfant, proposez lui quelques jeux (entre 5 et 10) et effectuez un roulement chaque semaine ou dès que vous voyez qu’il éprouve une certaine lassitude.

Les activités permanentes

Certaines activités peuvent être laissées en permanence à disposition de votre enfant. Je pense notamment aux activités de lectures, ou bien aux activités de motricité.

Vous pouvez organiser un coin lecture avec un petit fauteuil, ou espace pour s’asseoir et des livres à disposition.

Vous pouvez retrouver notre sélection complète, sur l’article Les livres pour enfants, méthode Montessori.

Vous pouvez organiser un coin motricité avec des tapis, du matériel comme des cerceaux, des plots, des balles avec un réceptacle et du matériel permettant de “grimper”. Je pense par exemple au triangle de Pikler, aux planches d’équilibre ou aux chaises berçantes.

Vous pouvez trouver plein de petit matériel pour enfants dans des enseignes comme Décathlon ou chez Wesco par exemple.

Les activités à renouveler

Essayez autant que possible de proposer des activités diversifiées à chaque fois.

Des activités de motricité fine

Vous pouvez proposer des activités de tris, de manipulation.

Des activités de logique / réflexion

Vous pouvez proposer des activités de puzzle, d’encastrement, de suite logique.

Des activités créatives

Vous pouvez proposer des activités manuelles à réaliser en autonomie (prévoyez du matériel pas trop salissant afin que vous comme votre enfant ne soit pas freiné par le travail de nettoyage potentiel qu’il pourrait y avoir ensuite): crayon de couleurs, collage, découpage.

Des activités sensorielles

Vous pouvez proposer des activités afin de développer les sens de votre enfant. Des jeux proposant des matières, des formes, des couleurs différentes. Des jeux musicaux, des instruments de musique…

Vous pouvez retrouver toute notre sélection d’activités pour tous les âges dans nos articles :
Des idées cadeaux de jouets et jeux Montessori pour nos enfants

 

Récapitulatif visuel de l’aménagement pour une chambre Montessori 

On retrouve les 4 espaces distincts :

Espace sommeil : pour les siestes et les nuits
Espace change : pour les changes des couches mais aussi les vêtements / chaussures
Espace jeux : pour les activités 
Espace repas : pour les repas pris dans la chambre (biberons, tétées) et les jeux d’imitation autour des repas: cuisine, nettoyage; linge

Les couleurs ne sont pas choisies au hasard, elles ont une importance. Vous trouverez le tableau récapitulatif dans l’article Organisation d’une classe Montessori 

Aménager chambre montessori

Et vous ? Comment avez vous organisé la chambre de vos enfants ? Je serais ravie de découvrir vos sublimes aménagements.

Pour aller plus loin:

  • Emanuelle Opezzo, auteure de Vivre la pensée Montessori à la maison, éditions Marabout 2015
  • Nathalie Petit, auteure de Montessori à la maison – 0-3 ans, 8 mars 2017, Virginie Maillard (Illustrations), Marie-noëlle Himbert (Series Editor)
Poster - Graphics